Skip to content

Station d’épuration des eaux usées de Oisquercq

in BW

type de marchéPublic

Période de travaux 2016-2018

Taille3.000 EH

Nos réalisations

  • Le procédé d’épuration retenu est la boue activée en culture libre avec alternance de phase (anoxie et aérobie). La station est constituée des postes suivants :
  • Une chambre de pompage avec piège à cailloux et pompes avec roue immergées ;
  • Un dégrillage : dégrilleur tamis avec compacteur intégré (maille 6 mm) et conteneur de
    stockage des déchets ;
  • Un déssablage cylindro-conique (Pista) de 3m de diamètre équipé d’un bras avec 2 racles de
    surfaces et 2 racles ;
  • Un limiteur – répartiteur de débit ;
  • Un traitement biologique : sélecteur, bassin anoxie-aérobie aérés par des diffuseurs membranaires tubulaire fines bulles en plastique élastique synthétique (PTU), dégazeur ;
  • Deux surpresseurs alimentant les cadres d’aération placés dans un local séparé ;-
  • Un clarificateur de 10,3 m de diamètre avec pont racleur à entrainement central et raclage radial ;
  • Deux pompes en cave sèche pour recirculation depuis le fond du clarificateur vers le sélecteur ;
  • Un silo-épaississeur des boues d’une capacité de stockage de 91,5 m³ correspondant à environ 15 jours de stockage pour un épaississement à 30 g/l ;
  • Des pompes à vis de purge des boues en excès placées verticalement sur un des voiles de la cave sèche ;
  • Un canal venturi pour la mesure du débit traité de temps sec ;
  • Un réservoir et un groupe hydrophore de production d’eau de service ;
  • Un traitement séparé des eaux d’orage comprenant un décanteur de 195 m³ correspondant à environ 2,14 heures d’épisode orageux, un hydro éjecteur pour la remise en suspension des particules avant vidange et 2 pompes (1+1R) de vidange vers le prétraitement ;
  • Un canal venturi pour la mesure du débit traité de temps d’orage ;
  • Un TGBT installé dans le local d’exploitation.